Shy, tomes 5, 6, 7, 8 et 9

Je remercie les éditions Kana pour l’envoi du tome 9.

Titre: Shy, tomes 5 à 9
Auteure: Miki Bukimi
Traductrice: Aline Kubor
Éditeur: Kana
Nombre de pages: 192
Catégorie: 
Shônen
Parution : 2021-2022

Résumé tome 1

Dans chaque pays, il existe un héros prêt à sauver le Monde. L’héroïne du Japon est une grande timide et n’est pas très populaire. Pourtant, Shy fait de nombreux efforts et elle est prête à risquer sa vie pour sauver toute personne qui se trouverait en danger ! Mais Shy devra surtout trouver la confiance en elle nécessaire pour affronter la plus grande menace qui pèse sur la planète…

Avis

Avis Shy: Tome 1Tome 2 et 3Tome 4

J’avoue qu’avoir pu enchainer la lecture des tomes 5 à 9 m’a permis une meilleure immersion dans l’histoire. Les tomes ne sont pas au même niveau d’appréciation mais, dans l’ensemble, j’ai bien aimé.

Le tome 5 est le plus transitoire des cinq car on a un focus sur l’amitié naissante entre Teru et Iko. Cette dernière est une princesse shinobi qui s’est échappée de son village où elle se sentait étouffer. On découvrira par la suite ses véritables objectifs. Cette partie, plus calme, était celle que j’ai le moins appréciée car j’ai plus envie d’action quand je lis ce titre. Heureusement qu’Amalarilk revient sur le devant de la scène, dans la seconde partie du manga et c’est reparti pour un tour je dirai. Leur chef, Sigma, est un méchant ambivalent a le chic de pousser les personnages dans leurs derniers retranchements. Les combats qui vont opposer l’organisation contre les héros va durer jusqu’au tome 9.

Les confrontions entre les protagonistes sont riches en action mais aussi en réflexions. Ce dernier élément est pour moi assez intéressant pour le mettre en avant dans ma chronique. En effet, la bienveillance est au cœur de l’intrigue. La souffrance des « méchants » exploitée par Sigma permet de parler de la nature humaine et du mal qui corrompt nos sociétés et le cœur même des citoyens. Bukimi Miki nous surprend en traitant aussi de thématiques telles que le rapport au corps entre féminin/masculin, qu’est-ce que la virilité et est-elle forcément en contradiction avec tout ce qui est mignon par exemple ? Il est important de rester soi-même.

Nous suivons l’évolution de Shy qui progresse et gagne en maturité. Elle devra apprendre ce qu’est qu’être leader et comment se reposer sur les autres pour y puiser une force presque inépuisable. Je trouve d’ailleurs ses progrès formidables ainsi que la manière dont elle a de se dépasser pour protéger les autres. J’aime sa philosophie de vie et sa bonne humeur. Elle est entourée d’une jolie galerie de personnages.

Même si Shy peut parfois manquait de renouveau dans son intrigue qui réutilise les mêmes schémas, j’aime bien la série, dans l’ensemble. Je trouve la volonté de la mangaka d’utiliser la nature humaine pour guérir ou détruire le monde intéressante. Affaire à suivre.

Djihane S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s