Un petit ami trop parfait ?, tomes 10, 11 et 12

Titre: Un petit ami trop parfait?, tomes 10, 11 et 12
Auteure: Mizuki Hoshino
Traducteur: Alice Kukor
Éditeur: Kana
Nombre de pages: 176
Catégorie: 
Shôjo
Parution : 2022

Merci Kana pour l’envoi du tome 12.

Résumé du tome 12

Iroha vient de trouver sa pire ennemie, qui n’est autre que la mère de Kusakabe !
Celle-ci exige de la jeune fille un bulletin de notes irréprochable, sans quoi elle n’autorisera pas sa relation avec son fils. Loin de se décourager, Iroha se lance dans de longues séances de révision, persuadée de pouvoir décrocher un A à l’examen blanc pour entrer à Tôdai.
Mais alors qu’ils passent la nuit le nez dans leurs cahiers pendant un week-end chez des amis, les deux jeunes se laissent distraire… Face à une future belle-mère inflexible, Iroha se sent d’humeur provocatrice !

Avis

J’ai beaucoup aimé les tomes 10, 11 et 12 que j’ai trouvés bien dynamiques. Commençons par le festival sportif qui va nous offrir une jolie parenthèse festive. C’était bien sympathique de voir tout le lycée en effervescence à cette occasion. Ce qui va mettre la jalousie de Kusakabe à l’épreuve. Sa complicité avec sa belle Iroha est touchante et à des moments, drôle. Le volume 10 est aussi l’occasion d’introduire un personnage qui va venir faire vaciller notre couple, une personne du passé/présent de notre héros. Je trouve cette introduction bienvenue car elle apporte un réel plus au manga: pour nous faire voir d’autres facettes de Kusakabe et nous évite de tourner en rond. La mangaka s’attarde également sur des personnages secondaires comme Sacchi et Tsubasa! C’est très appréciable.

Ce nouveau protagoniste va venir donc faire de remettre en question notre héroïne qui se fixe de nouveaux objectifs dont réussir ses examens. On ne s’ennuie pas du tout avec tout ce qui va se passer dans ces trois suites. Le tout était très plaisant à lire. Un petit ami trop parfait est une série toute douce, mignonne et feel good. Les personnages sont adorables et je ri toujours autant que je suis touchée par leur candeur.

Des suites riches en rebondissements et qui permettent à la série de ne pas s’essouffler. On y aborde le thème des relations parents/enfant toxiques!

Djihane.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s