Moving forward, tome 3

Titre: Moving forward, tome 3
Auteure: 
Nagamu Nanaj
Traductrice:
 Miyako Slocombe
Éditeur: 
Akata
Nombre de pages:
 224
Catégorie: 
Shôjo 
Parution :
11/05/2017

Résumé 

Kuko, ébranlée dans ses convictions, commence à douter d’elle-même et de son comportement au quotidien. À quoi bon se montrer toujours forte, si c’est pour blesser les autres ? En réalisant qu’elle est amoureuse de Outa, la lycéenne comprend qu’elle s’expose. Ses faiblesses, ses doutes, commencent à prendre le dessus. Mais dans son entourage, certains semblent refuser de les voir.

Avis

Chroniques: tome 1, tome 2

Au fil des tomes, je m’attache de plus en plus à Kuko et j’ai envie, à chaque fois, d’en savoir plus sur elle et  de la voir vivre sa vie. Moving forward met en scène cette jeune fille qui tâche de toujours sourire pour apporter un peu de joie aux autres. Chaque tome nous relate son quotidien et ses interactions avec les personnages qui gravitent autour d’elle.

Le tome précédent était triste mais celui-ci est un peu plus léger. Il y a un peu de romance dans l’air. Kuko est toujours aussi sensible et elle s’expose encore plus en ouvrant son cœur. Etre amoureux c’est aussi être à la merci d’une personne qui a le pouvoir de nous rendre heureux ou malheureux. J’ai été très touchée par la détermination de l’adolescente qui se donne pour objectif de rendre une personne de son entourage heureuse. Même si par cette action, elle s’expose encore plus et risque d’être blessée.

L’auteure consacre un peu plus de planches au personnage Sazuku et on apprend l’un de ses secrets. J’avoue l’avoir vraiment détesté dans ce tome alors que dans les précédents il me faisait pitié. Je l’ai trouvé pathétique et surtout cruel avec notre gentille Kuko. J’avais vraiment envie de le secouer un bon coup.

J’ai également apprécié les interventions de Nagamu Nanaj, l’auteure du manga qui nous en dit encore plus sur elle et sur la création de Moving forward. On se sent proche d’elle et cela donne une autre dimension à notre lecture, moins impersonnelle. En plus de nous attacher à Kuko, on s’attache à sa créatrice. Je ne sais pas si d’autres mangaka font ça mais je trouve que c’est agréable de lire les petits messages de Nagamu Nanaj tout au long des tomes.

J’ai beaucoup aimé le tome 3 de Moving forward. Nagamu Nanaj aborde toujours avec beaucoup de sensibilité les tracas du quotidien et ceux d’une adolescente très attachante. Kuku dévoile de plus en plus le côté obscur de son âme et j’attends avec impatience quand les masques vont tomber.

Djihane S.

3 réflexions sur “Moving forward, tome 3

  1. Pingback: Moving forward, tome 4 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s