Bungô stray dogs tome 5

Titre: Bungô stray dogs tome 5
Auteur:
Kafka Asagiri
Illustrateur: Harukawa 35
Traductrice:
Nicolas Pujol
Éditeur:
Ototo
Nombre de pages:
 176
Catégorie:
Seinen
Genre: Fantasy, enquête, historique
Parution :
29/09/2017

Résumé

Atsushi Nakajima entraîne avec lui Kyôka Izumi pour sa première mission en tant que membre des Détectives armés, mais à ce moment Kôyô Ozaki, un lieutenant de la mafia portuaire, apparaît en pleine journée pour les affronter et tenter de convaincre Kyôka de revenir à ses côtés.
Le conflit entre la Guilde et la Mafia semble inévitable. Yukichi Fukuzawa, le patron des détectives, décide de se réfugier dans une nouvelle base secrète. C’est le début de la guerre totale entre les trois organisations aux super pouvoirs !

Avis

Bungô Stray dogs: Tome 1 – Tome 2 – Tome 3Tome 4 

Ce cinquième tome débute avec un chapitre centré sur l’intégration de Kyôka au sein de l’agence des détectives armés. Ce n’est pas un protagoniste qui me plait tant que ça, mais forcé de constater que l’auteur en fait un personnage important. Comme Dazai avant en son temps, elle a quitté la mafia pour rejoindre les détectives. Avec Dazai, on voit les conséquences de la trahison alors qu’avec Kyôka on la vit. C’est ce lien qui relie les deux organisations ennemies qui est important pour le récit.

Dans ce nouveau tome, nous avons aussi droit à l’introduction des membres de La Guilde, la fameuse organisation américaine qui s’est mêlée aux débats déjà houleux entre la mafia et l’agence des détectives. De plus, j’aime la manière dont Margaret Mitchelle ou Nathaniel Hawthorne sont dessinés. Mais ce que j’apprécie le plus, c’est de connaitre le nom de certains auteurs (Puisque chaque personnage porte le nom d’auteurs connus):

Je dois avouer n’avoir que très peu de connaissance en littérature japonaise. Heureusement il y a des explications dans le volume et dans les marques pages sur les différents romanciers. La plus grande force de ce manga ce sont les références au auteurs cités comme le personnage qui porte le nom de Motojirô Kaji. Son arme de prédilection sont des citrons grenade, référence à sa nouvelle la plus célèbre « Le Citron ». Malheureusement sans les explications je passe à côté de ce genre de références.

Atsuchi a beau être le personnage principal, il n’est pas omniprésent, c’est tout un groupe de personnage qui est mis à l’honneur. Nous avons droit à des combats sans lui, même sans membres de l’agence. Uniquement entre Guilde et Mafia c’est très plaisant aussi. Le seul bémol que je retiendrais de ce tome, c’est le pouvoir de Yosano. Elle guérit ses alliés dès qu’ils tombent au combat. Ça donne l’impression que l’agence ne peut pas perdre. J’aurais aimé voir quelque chose qui empêche leur mort, pour qu’ils aient la chance de se faire soigner. Or là, ils sont juste laissés pour mort.

Un excellent cinquième tome qui promet une nouvelle fois des affrontements géniaux et variés avec l’introduction de la troisième organisation ennemie. 

Fabien S.

3 réflexions sur “Bungô stray dogs tome 5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s