Le maître des livres, tome 4

Titre: Le maître des livres, tome 4
Auteur: 
Umiharu Shinohara
Éditeur: Komikku
Nombre de pages: 192
Catégorie: 
 Seinen
Parution: 14/03/2015

Résumé

Sa tête ressemble à un gros champignon et a un certain succès auprès de ses usagers, malgré la crainte qu’elle génère : il s’agit bien sûr de Mikoshiba, le maître des lieux de la bibliothèque pour enfants “La rose trémière”.
Que ce soit pour de mignons élèves d’école primaire, des lycéennes inquiètes pour leur activité scolaire ou des salariés perdus dans leur choix de vie, cette bibliothèque a toujours une histoire à proposer pour répondre à leurs soucis quotidiens…

Avis

Le maître des livres: Tome 1 – Tome 2 – Tome 3 

J’ai lu le tome 3 du maitre des livres en décembre 2015 et il a fallu que je tire le tome 4 de ma book jar pour me replonger dans cet univers que j’ai tant aimé. La particularité de ce manga est son personnage, Mikoshiba, bibliothécaire, qui fait voyager ses adhérents à travers les grands classiques de la littérature jeunesse.

Chaque tome, nous présente des personnages soit récurrents, soit de passage mais tous ont un point commun, ils ont besoin d’être aidés, réconfortés ou de se retrouver. Mikoshiba leur conseille des lectures jeunesse riches en sens pour leur permettre d’avancer dans leur vie. Les adhérents appellent le bibliothécaire, le champignon à cause de sa coupe de cheveux. Il a une personnalité assez atypique, peut paraître très froid et ses interventions manquent souvent de tact. Mais son talent pour guérir l’âme des gens grâce à la lecture est indéniable.

J’ai beaucoup aimé ce tome car j’adore être plongée dans le monde de la littérature jeunesse. Souvent on reproche aux adultes d’en lire et on leur dit qu’ils se prennent pour des enfants. Toutefois, ce manga est une belle preuve des vertus de cette littérature. Le titre qui est le plus mis en valeur dans ce tome est Le petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, l’un de mes livres préférés. Le manga montre bien qu’il existe plusieurs niveaux de lectures pour ce conte philosophique et Myamoto, un adhérent régulier de la bibliothèque, en a fait l’expérience.

J’aime beaucoup le concept du seinen Le maître des livres: La littérature ou la lecture comme remède contre les maux de l’âme. On ne peut pas se lasser de lire, de découvrir ou de redécouvrir les classiques de la littérature jeunesse qui peuvent nous apporter, même à nous lecteurs, de beaux enseignements. De plus, j’aime toujours autant le coup de crayon d’Umiharu Shinohara. Ajoutons à cela une jolie galerie de personnages attachants et souvent touchants. Un manga destiné aux amoureux des livres, de la lecture et à mettre entre les mains de ceux que l’on voudrait sensibiliser à ce sujet.

Djihane S.

3 réflexions sur “Le maître des livres, tome 4

  1. Pingback: Bilan lectures novembre 2017 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s