Elia, la passeuse d’âmes, tome 2 : Saison froide

Titre: Elia, la passeuse d’âmes, tome 2: Saison froide
Auteure: 
Marie Vareille
Éditeur: 
PKJ
Nombre de pages: 414
Catégorie: 
fantasy
Parution: 18/01/2018

Résumé 

En rentrant avec Solstan au Conclusar, le centre de détention pour mineurs du Palatium, Elia n’a qu’un seul objectif, sauver sa soeur. Mais elle est loin d’imaginer les dangers qui l’attendent derrière les murs de béton où le secret de ses origines ne doit être découvert à aucun prix ! Dans un monde impitoyable où l’ennemi n’est pas toujours celui que l’on croit, Elia survivra-t-elle ? Arrivera-t-elle à sauver sa sœur et à retrouver ses amis ? Elia, Solstan, Tim et Arhia sauront-ils défendre leurs idéaux jusqu’au bout, quel que soit le prix à payer ?

Avis

Voici une parution que j’attendais avec grande impatience. Marie Vareille avait étonné plus d’un lecteur en 2016, en publiant un premier tome d’une saga de fantasy. En effet, elle nous avait habitué à un tout autre registre avec Je peux très bien me passer de toi et Ma vie et mon ex et autres calamitésLe tome 1 d’Elia, la passeuse d’âmes fut une très agréable surprise et n’a fait que renforcer mon admiration pour cette auteure française qui a plus d’un tour dans son sac.

SPOILERS * Elia et Solstan sont en route pour le Conclusar: le centre d’entrainement intensif des futurs défenseurs du Palatium. Ils devront y subir un entrainement inhumain mais cela importe peu à Elia, qui est prête à tout pour sauver sa soeur. Au même moment, une organisation de combattants pour les libertés individuelles et l’abolition des castes agit dans l’ombre… FIN SPOILERS.

L’histoire continue et Marie Vareille nous offre un tome loin d’être transitoire. Aussi dynamique que le premier, l’action évolue aussi bien que les personnages. Il est vrai que j’ai été assez déconcertée, au début, car on ne voit pas beaucoup Elia dans ce tome mais au fur et à mesure que les chapitres défilaient, j’ai pu apprécier un peu plus des personnages rencontrés dans le premier tome et qui se révèlent dans cette suite. Ils s’imposent alors comme des moteurs dans l’évolution de l’intrigue et le récit prend une tout autre dimension.

En effet, même si Elia reste le personnage clé de la saga, d’autres protagonistes et d’autres événements vont venir se greffer à l’intrigue. Ce ne sont pas des histoires parallèles mais plutôt les parties d’un puzzle qui servent de plus grands enjeux. Ce qui rend l’univers créé par l’auteure encore plus dense et plus riche. J’ai donc été, encore une fois, agréablement surprise par la plume de Marie Vareille qui nous offre un tome imprévisible.

J’ai adoré ce voyage dans l’univers de Saison froide, en compagnie d’Elia, de Sol, de Tim et d’Arhia… l’alternance de leurs points de vue nous permet une immersion totale et une vision kaleidoscope d’un monde qui donne froid dans le dos.  De nombreuses révélations lèvent un peu plus le voile sur Elia et sur sa société dirigée par une poignée de privilégiés.

Djihane S.

Publicités

4 réflexions sur “Elia, la passeuse d’âmes, tome 2 : Saison froide

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s