Elia : La passeuse d’âmes, tome 3 : Saison chaude

Je remercie les éditions PKJ pour cette lecture.

Titre: Elia, la passeuse d’âmes, tome 
Auteure: 
Marie Vareille
Éditeur: 
PKJ
Nombre de pages: 410
Catégorie: 
fantasy
Parution: 21/03/2019

Résumé 

Suite à l’échec de l’attaque du Conclusar, les combattants de l’Aube ont été décimés, Tim a disparu et Solstan est passé à l’ennemi. Elia, activement recherchée par le Palatium, doit fuir la Cité pour survivre. Dans un monde fait d’injustice et de violence où les Passeurs d’Âmes ont désormais les pleins pouvoirs, elle devra affronter le pire. Seule face à la puissance du Palatium, saura-t-elle se relever et sauver ceux qu’elle aime ?

Avis

Chroniques: tome 1, tome 2

J’ai adoré les premiers tomes de la série Elia la passeuse d’âmes. Ce troisième et dernier tome de la trilogie est à la hauteur de mes attentes et met un point final à cette excellente saga.

Elia n’a jamais été en aussi mauvaise posture, tous nos personnages sont éparpillés ici et là et le lecteur se demande comment Marie Vareille va bien pouvoir réunir tout ce beau monde et faire progresser la lutte contre la dictature et la cruauté du Palatium.

C’est grâce à la fluidité de la plume de Marie Vareille que j’ai pu dévorer et adorer ce tome 3. On ne s’ennuie pas une seule seconde. Le récit nous réserve beaucoup de surprises et je n’ai pas été déçue par la conclusion. J’ai également apprécié le fait de ne rien deviner et de me laisser ainsi porter par l’imagination débordante de l’auteure. Elle malmène ses personnages et les met dans des situations impossibles, ce qui rend notre lecture palpitante à nous demander: mais comment ils vont pouvoir s’en sortir? Une plume fluide, intelligente et immersive grâce à laquelle j’ai passé un excellent moment.

En trois tomes, Elia a considérablement évolué et j’ai aimé découvrir cette facette fragile et blessée d’elle dans cette suite. Elle est loin d’être parfaite et ce sont ces fêlures qui lui confèrent de la profondeur. Je me suis attachée à elle, j’ai adoré suivre son parcours dans ce monde. Solstan est bien évidemment un excellent book boyfriend et on l’aime pour son côté mystérieux et son charisme. Marie Vareille nous offre une belle galerie de personnages.

J’ai adoré la saga qui nous embarque dans un univers immersif et bien élaboré. Ce troisième tome clôt avec brio la saga et nous prouve, encore une fois, que Marie Vareille est une auteure caméléon qui sait adapter sa plume au genre qu’elle écrit. 

Djihane S.

Publicités

2 réflexions sur “Elia : La passeuse d’âmes, tome 3 : Saison chaude

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s