Les sept soeurs, tome 5 : La soeur de la lune

Je tiens à remercier les Editions Charleston pour cette magnifique lecture.

Titre: Les sept sœurs, tome 5: la soeur de la lune
Auteure: 
Lucinda Riley
Éditeur: 
Editions Charleston
Traductrice: 
Marie-Axelle de La Rochefoucauld (merci pour cette très belle traduction)
Parution : 
12/03/2019
Catégorie: 
roman
Nombre de pages: 
600

Résumé 

Tiggy D’Aplièse a toujours senti les choses, un instinct dans lequel son père adoptif décédé, l’excentrique milliardaire Pa Salt – surnommé ainsi par ses six filles, adoptées aux quatre coins du monde – lui disait d’avoir confiance. Suivant cet instinct, elle déménage en Ecosse, dans les vastes Highlands, pour travailler sur le domaine de l’énigmatique Laird Charlie Kinnaird, et prendre soin de la faune locale. Cette décision la met sur le chemin d’un ancien gitan qui la guide sur les traces de ses origines… jusqu’à la ville de Grenade et la communauté gitane du quartier de Sacromonte. Quels sont ses liens avec cette communauté qui a dû fuir pendant la guerre civile ? Et avec « La Candela », la plus grande danseuse de flamenco de sa génération ? Alors que Tiggy découvre son histoire et commence à appréhender l’étendue de son pouvoir, elle devra choisir: rester avec sa famille retrouvée ou retourner à Kinnaird, auprès de Charlie…

Avis

Retrouver la plume de Lucida Riley, c’est comme retourner dans l’endroit que l’on aime le plus au monde. Depuis que j’ai commencé à lire les romans de la reine du roman féminin, mon endroit littéraire préféré ce sont ses livres.

Après Maïa, Ally, Star et Cece nous faisons la connaissance de Tiggy la plus spirituelle des sœurs d’Aplièse. C’est en Ecosse que son histoire commence, dans les Highlands, où elle va travailler sur le domaine du charismatique Laird Charlie Kinnaird. Elle y fera ce qu’elle aime le plus au monde, préserver la faune locale. Une rencontre avec un gitan excentrique et qui semble la connaitre va la persuader à aller à la quête de ses origines, dans le quartier de Sacromonte en Espagne. Commence dès lors un voyage dans le passé de la famille de Tiggy qui va nous mener au cœur de la communauté gitane et de la danse flamenco.

Encore une suite des aventures des septs soeur qui a été un coup de foudre littéraire intense, plus qu’un coup de cœur. Une lecture parfaite dans tous les sens du terme. La plume de Lucinda Riley est la plume la plus immersive que je connaisse. Dès les premières pages, une ambiance particulière anime ses histoires et nous embarque émotionnellement dans la vie de ses personnages. Tiggy m’a touchée en plein cœur et pour une fois, les protagonistes que j’ai rencontrés dans son passé ne m’ont pas autant émue qu’elle. Je me suis très vite attachée à elle et je tremblais d’impatience de la voir découvrir ses origines. J’ai eu un beau coup de cœur pour elle.

Et quelles origines! Direction Sacromonte , Grenade en Espagne dès 1912 pour découvrir 3 générations de femmes. Celle qui m’a le plus touchée c’est la mère de Lucia qui a passé sa vie à se sacrifier pour sa famille. Sa fille Lucia est une danseuse de flamenco née et la source d’inspiration de Lucinda Riley était la célèbre Carmen Amaya qui a défrayé la chronique à son époque. Lucia était égoïste, même si je salue sa manière de s’imposer dans un environnement contrôlé par les hommes, j’ai trouvé que son ambition la rendait assez égocentrique.

Ce que j’aime énormément dans la sa saga des sept sœurs et dans tous les livres de Lucinda Riley, est le fait que dans chaque tome, elle aborde des thèmes forts, qui font réfléchir et qui restent actuelles. L’auteure met un point d’honneur à évoquer la condition féminines à différentes époques. Elle aborde aussi le végétarisme, l’écologie, les effets des conflits parentaux sur les enfants, etc. De plus, les textes de Lucinda Riley sont une mine d’informations, on en apprend tellement.

Plus qu’un coup de cœur, un coup de foudre littéraire qui m’a encore une fois fait voyager, émue aux larmes pour me faire ressentir un arc-en-ciel d’émotions. Encore une fois, Lucida Riley a su mettre en scène des personnages féminins et féministes forts, des sources d’inspiration et de combativité. La gente masculine n’est pas en reste car vous y trouverez des protagonistes masculins dont vous tomberez amoureux, ou que vous redouterez. Le mystère autour de Pa Salt demeure intact, quelques éléments viendront titiller encore plus notre curiosité. Une saga à découvrir d’urgence, ne serait-ce que pour la magnifique plume addictive de Lucida Riley, l’enchanteresse.

Djihane S.

Citations

« Cela ne sert à rien de regretter ce que l’on perd, il faut accueillir ce qui nous attend. »

« La vie est une question d’intuition, avec un soupçon de logique. Si tu apprends à utiliser les deux avec les bonnes proportions, toute décision que tu prendras devrait être ma bonne. »

« La nature me donnait le sentiment d’être en vie, aiguisait mes sens, comme si je m’élevais au-dessus de la terre et devenais une composante de l’univers. À Kinnaird, je savais que le moi intérieur que je cachais au monde pourrait grandir et s’épanouir au fil des jours au je passerais dans ce vallon enchanté. »

2 réflexions sur “Les sept soeurs, tome 5 : La soeur de la lune

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s