Les sept soeurs, tome 4 : La soeur à la perle

Je tiens à remercier les Editions Charleston pour cette magnifique lecture.

Titre: Les sept soeurs, tome 4: la soeur de la perle
Auteure: 
Lucinda Riley
Éditeur: 
Editions Charleston
Traductrice: 
Marie-Axelle de La Rochefoucauld (merci pour cette très belle traduction)
Parution : 
13/03/2018
Catégorie: 
roman
Nombre de pages:
592

Résumé 

CeCe d’Aplièse ne s’est jamais vraiment sentie à sa place. Et à la suite du décès de son père adoptif, l’excentrique milliardaire Pa Salt – surnommé ainsi par ses filles, adoptées aux quatre coins du monde – elle se retrouve complètement perdue. Désespérée, n’ayant que les quelques indices laissés par son père – une photographie en noir et blanc et le nom d’une pionnière ayant traversé le monde – CeCe part à la recherche de ses origines… jusque dans la chaleur et la poussière du centre rouge de l’Australie. Cent ans auparavant, Kitty McBride, fille de pasteur, abandonne sa vie bien rangée pour accompagner une vieille dame d’Édimbourg jusqu’à Adélaïde. Son ticket pour cette terre inconnue apportera le grain d’aventure dont elle avait toujours rêvé… ainsi qu’un amour qu’elle n’avait jamais imaginé. Alors que CeCe découvre des secrets enfouis depuis bien longtemps, elle commence à penser que ce vaste et sauvage continent pourrait lui offrir quelque chose qu’elle a toujours cru impossible : un sentiment d’appartenance et un foyer…

Avis

Chroniques: Les sept sœurs: 1. Maïa – 2. La soeur de la tempête – 3. La soeur de l’ombre

Chaque fois que je commence la rédaction d’une chronique d’un roman de Lucinda Riley, je me demande toujours comment je vais pouvoir retranscrire avec des mots, toute la magie et l’émotion ressenties lors de ma lecture de l’un de ses livres. Les sept soeur est ma saga préférée, tous genres confondus et la découverte d’un nouveau tome est un moment enchanté passé grâce à la plume enchanteresse de mon auteure préférée.

C’est autour de Cece de nous livrer ses secrets. Très protectrice envers sa soeur Star avec laquelle elle avait une relation fusionnelle. Star ayant pris son envol dans le tome précédent, en découvrant son histoire et son passé, Cece se retrouve désemparée et se sent seule. Elle devra elle aussi aller à la recherche de ses origines, ce qui la mène jusqu’en Australie sur les traces de Kitty McBride, une fille de pasteur qui nous embraque d’Édimbourg jusqu’à Adélaïde (Australie).

Ce 4ème tome est plus qu’un coup de cœur, un coup de foudre littéraire qui m’a fait voyager, rêver, sourire et pleurer. Souvent tout cela à la fois. A chaque nouveau tome, je me demande si je vais aimer une soeur autant que la précédente. Si je vais aimer cette nouvelle histoire plus que la précédente. Mais notre magicienne nommée Lucinda Riley, réussi à chaque fois à ensorceler tous mes sens pour m’impliquer corps et âme dans une lecture riche en émotions et en rebondissements. Dans une intrigue qui se tisse et se complexifie au fil des pages.

Cece est à la recherche de sa voie, elle sait qu’elle va devoir aller à la rencontre de sa destinée. J’ai eu un coup de cœur pour elle car elle a su me toucher et m’émouvoir. Elle est notre encrage dans le présent et au fil de ses rencontres, on sent la jeune femme reprendre confiance en elle. Mais ce qui l’aidera réellement c’est de se plonger dans le passé dont le point de départ était Kitty McBride, un autre personnage coup de cœur dont la vie oscille entre aventure et drame. La vie de Kitty, m’a tout simplement brisé le cœur, c’est fou à quel point Lucinda Riley adore malmener ses personnages. Même si c’est c’est cela qui rend ses histoires si intenses.

Secret de famille, amour, amitié, drame, recherche de soi, des figures féminines fortes… et plus encore. Ce que j’apprécie encore dans mes lectures des œuvres de Lucinda Riley réside dans le fait que je suis toujours en admiration devant la qualité documentaire de ses récits. Elle effectue toujours des recherches approfondies sur le domaine ou pays qu’elle évoque dans ses romans. Dans la soeur à la perle on part à la découverte de l’Australie, son art, son histoire, etc.

Plus qu’un coup de cœur, un coup de foudre littéraire. Ce 4ème tome de la saga des sept soeurs est un pur joyau, une perle rare ainsi que les personnages inoubliables qui le peuplent. Une lecture intense qui m’a fait ressentir un arc-en-ciel d’émotions grâce à une plume enchanteresse, saisissante et bouleversante. Ce roman ne se lit pas, il se vit, il se ressent.

Citations

« Car j’ai alors vu ton âme; j’ai vu qu’elle était libre comme la mienne, affranchie des conventions. J’ai vu une femme que je pouvais aimer. » (Mon cœur s’est brisé en mille morceaux quand j’ai lu cette phrase dite par un autre personnage coup de cœur Drummond.)

« Tu es de loin la femme la plus forte, têtue, intelligente, agaçante et sublime que j’aie jamais eu le malheur de rencontrer. Et pour une raison qui m’échappe, je suis fou de chaque parcelle de ton corps. »

« Je remets ma destiné entre les mains de l’univers, même si parfois il me fait souffrir. »

« L’amour est à la fois le sentiment le plus égoïste et le plus désintéressé qui soit… et les deux facettes ne peuvent être séparées. Le besoin de l’autre lutte constamment contre notre désir de le voir heureux. Ainsi, malheureusement, on ne peut pas rationaliser l’amour et personne n’échappe à son emprise. »

« Tant d’hommes et de femmes tournaient en rond, rêvant d’un avenir qu’ils étaient trop effrayés pour saisir en marchant droit devant eux. »

Djihane S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s