Les bannis et les proscrits, tome 1 : Le feu de la sor’cière

Je tiens à remercier les éditions Bragelonne pour cette lecture.

Titre: Les bannis et les proscrits, tome 1 : Le feu de la sor’cière
Auteur: James Clemens
Éditeur: Bragelonne (Poche)
Traducteur:
Isabelle Troin
Parution :
15/01/2020
Catégorie: 
Fantasy
Nombre de pages: 
525

Résumé

Par une nuit fatale, dans le merveilleux pays d’Alasea frappé par une malédiction, trois mages firent un ultime acte de résistance, sacrifiant tout dans l’espoir de préserver le bien. Cinq cents ans plus tard, au jour anniversaire de cette nuit sinistre, une petite fille hérite d’un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu’elle puisse comprendre son terrible don, le Seigneur Noir lance ses monstres ailés pour la capturer et lui rapporter la magie embryonnaire qu’elle détient. Fuyant les hordes des ténèbres. Elena est précipitée vers une issue terrible… et vers la compagnie d’alliés inattendus. Formant avec eux une bande de parias et de hors-la-loi, elle va tenter de combattre les forces implacables du mal et de secourir un empire autrefois glorieux…

Avis

Je suis ravie d’avoir commencé cette réédition de la saga des bannis et des proscrits déjà parue en 2006 et qui avait conquis un grand nombre de lecteurs. Cette magnifique réédition en poche est l’occasion de découvrir ou de redécouvrir l’univers de fantasy fascinant de James Clemens.

Au cœur du pays d’Alasea un mystérieux pouvoir magique s’éveille dans le corps d’une jeune adolescente sans histoires. Une magie perdue depuis des siècles et avant même qu’elle puisse comprendre ce qui lui arrive, le seigneur noir a déjà lancé ses monstres et alliés maléfiques sur elle, il est prêt à tout pour l’avoir. Avec son frère et d’autres alliés inattendus croisés sur leur chemin, Elena va à la rencontre de son destin.

Quelle excellente lecture, j’ai adoré! L’histoire m’a tenue en haleine du début jusqu’à la fin et je n’ai pas réussi une seule fois à deviner ce qui allait survenir par la suite. James Clemens a réussi à nous offrir là, une fantasy imprévisible qui s’étoffe et se complexifie au fil des pages, sans s’essouffler. Chaque chapitre donne envie de lire le suivant. L’auteur a su trouver le juste équilibre entre la mise en place de son univers et l’évolution de son intrigue entre action et révélations. Un univers qui par ailleurs était riche et fascinant. J’ai autant adoré découvrir le fonctionnement de la magie dans ce monde que son histoire.

De plus, James Clemens nous offre une superbe galerie de personnages. Je ne suis habituellement pas fan quand il y a de nombreux personnages dans une histoire, ici, je n’ai pas eu de mal à les suivre et à découvrir le rôle que chacun allait jouer pour faire évoluer l’intrigue. Ce que j’ai aimé, c’est le faire de faire la rencontre de personnages et de me demander mais pourquoi ce nouveau protagoniste a été ajouté? Et à chaque fois, j’étais surprise de la manière dont l’auteur tisse la toile de ses personnages autour d’Elena et de la manière dont chacun va apporter sa pierre à l’édifice.

J’ai adoré Elena et la manière dont elle va grandir grâce à la quête qu’elle va entreprendre. Un personnage féminin fort et elle brille même entourée d’autant de personnages masculins qui gravitent elle. Sa propre communauté de l’anneau avec des personnalités et des origines hétéroclites. J’ai trouvé très intéressant de découvrir les différentes créatures, en dehors des humains, que l’auteur a créées. James Clemens nous offre aussi une bonne dose de frayeur avec les monstres qui peuplent son univers.

Le feu de la sor’cière est un excellent premier tome qui introduit l’univers fascinant de la saga de fantasy qui comportera cinq tomes. James Clemens fait évoluer son intrigue et ses personnage avec ingéniosité pour nous offrir une histoire imprévisible et addictive. Le monde qui s’offre au lecteur est bien ficelé, riche et complexe. Un premier volet bourré d’aventure et avec une bonne dose de révélations. Vivement la suite. J’ai adoré!

Djihane S.

7 réflexions sur “Les bannis et les proscrits, tome 1 : Le feu de la sor’cière

  1. Pingback: Les bannis et les proscrits, tome 2 : Les foudres de la sor’cière | Les instants volés à la vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s