Just not married, tome 3

Je remercie les éditions Kana pour cette lecture.

Titre: Just not married, tome 3
Auteure: Kinoko Higurashi
Traductrice: Sophie Lucas
Éditeur: Kana
Nombre de pages: 194
Catégorie: 
Seinen
Parution : 18/09/2020

Résumé

Ritsuko et Shûichi sont en couple depuis qu’ils étaient au lycée. 10 ans de couple, 8 ans de vie commune, inévitablement, les gens leur demandent : « Et vous êtes mariés ?  » Ritsuko en a l’habitude et ne s’en inquiète plus du tout. Mais approchant de la trentaine, la pression de l’entourage ne fait qu’augmenter. De manière tacite ou explicite, LA question ne cesse de revenir : « Alors, c’est pour quand ?

Avis

Avis: Tome 1Tome 2

J’ai beaucoup aimé les deux premiers tomes de Just not married, cette série qui met en scène le quotidien d’un coup pas marié. On a toujours droit à des situations vécues selon les deux points de vues. Les thèmes traités dans cette suite sont: l’alcool, l’argent et le mariage.

J’avoue que ce tome est celui que j’ai le moins préféré car les deux premiers thèmes qui y sont abordés et la manière dont Kinoko Higurashi les traite ne m’ont pas beaucoup intéressée. Il y avait également quelques redondances dans les chapitres les concernant. Il a fallu attendre la dernière partie, avec le mariage de la meilleure amie de Ritsuko, pour revenir à la problématique principale de ce manga: la question du mariage et la pression que la société met sur les duo qui se mettent en couple. Après 10 ans à vivre ensemble Ritsuko et Shûichi s’interrogent bien évidemment sur la question mais ils n’ont jamais ressenti le besoin de franchir le pas et cela, malgré la pression de leur entourage.

« Encore maintenant et à l’avenir nous pouvons toujours trouver de nouveaux instants à partager elle et moi. »

J’ai tout de même bien aimé ce tome malgré les deux premiers thèmes qui ne m’ont pas séduite. On continue à suivre le quotidien des adorables Ritsuko et Shûichi qui, même après 10 ans de couple, ont parfois des souci de communication à cause de leur pudeur dans certains domaines. Ce qui me touche néamoins est le fait qu’ils s’aiment et les preuves ne manquent pas.

Djihane S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s