Kanon au bout du monde, tomes 4 et 5 (série terminée)

Titre: Kanon au bout du monde, tomes 4 et 5
Auteur: Kyo Kaneshiro
Traducteur: Ryoko Akiyama
Éditeur: 
Akata
Nombre de pages:
238
Catégorie: 
Seinen
Parution : 2020

Résumé

Toutes les gelées qui se sont échappées du DLC ont été éradiquées. Avec la fin de l’état d’urgence, chacun peut rentrer chez lui. Mais malgré la fin du confinement, Kanon est perturbée… Sa dernière rencontre avec Sôsuke ne l’a en effet pas laissée indemne : l’homme qu’elle a toujours aimé n’est plus celui qu’il était autrefois. Et s’il était temps, pour elle, de mettre fin à son premier amour ?

Avis

Kanon au bout du monde: Tome 1 – Tome 2Tome 3

Kanon est une série que l’on peut qualifier d’ovni. Après avoir refermé le dernier tome, je me suis dit qu’heureusement je ne m’étais pas arrêtée au tome 1 après lequel j’avais un avis plutôt mitigé. C’était cet ultime dernier chapitre qui avait titillé ma curiosité et m’a donné envie de donner une seconde chance au manga. Mystère après mystère, je me suis laissée embarquer par l’univers science-fictionnel mêlée à une romance bien étrange. Je pense que c’est ce mélange des genres qui rend ce titre si particulier mais également la manière dont Kyo Kaneshiro les aborde. J’ai donc beaucoup aimé les tomes 4 et 5. 

Kanon est une héroïne bien particulière. C’est une femme adultère. L’amour qu’elle porte lui fait prendre des décisions égoïstes et elle s’en fiche presque des conséquences. Son amour n’est pas innocent car il va impacter plusieurs personnes et d’une manière plutôt négative. Je ne saurais vous expliquer les sentiments contradictoires qu’elle a fait naitre en moi. Elle me faisait de la peine à autant être aveuglée par sa romance avec Sôsuke mais on peut facilement la juger pour son acte. Sôsuke quand à lui est vraiment difficile à cerner. La mangaka met en avant son caractère changeant.

Les monstres qui terrorisent les humains ne sont pas pour autant mis de côté. Ils représente cette lutte pour la vie tout autant que Sôsuke qui lutte pour mettre des mots ou un sens sur ses sentiments qui changent au fil de ses régénérations. Ce manga est donc plus complexe qu’on le croit et les deux derniers tomes nous le prouvent. J’aurais aimé néamoins avoir un peu plus d’explications dans le tome 5 dans lequel j’ai apprécié cette explosion SF sur les gelés et leur propagation. Kanon est restée fidèle à elle-même. Je trouve qu’elle assume son égoïsme et j’ai trouvé intéressant le fait que la mangaka n’essaye pas de la rendre sympathique à nos yeux. Aveuglée jusqu’au bout par son amour et par son envie d’aller de l’avant.

En somme, Kanon au bout du monde est une série ovni que j’ai appréciée découvrir. J’ai beaucoup aimé le mélange des genres, ces héros que l’on n’apprécie pas forcément à cause de leur égoïsme et tout le côté science-fictionnel de l’histoire. Un titre qui ne pourrait pas plaire à tout le monde mais que j’ai trouvé original.

Djihane S.

3 réflexions sur “Kanon au bout du monde, tomes 4 et 5 (série terminée)

  1. C’était effectivement une lecture atypique. Je n’ai vraiment pas adhérer à l’héroïne, en revanche j’ai adoré la femme de Sosuke et son évolution, ainsi que ce dernier.
    Le dernier tome m’a quand même déçue, pas assez de SF à mon goût et une fin en eau de boudin où j’ai eu l’impression que l’auteur envoyé boulet tout le travail qu’il avait fait sur ses persos pour revenir presque à la case départ…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s