On l’appelait Vermicelle

Je tiens à remercier les éditions Leduc.s pour cette lecture.

Titre: On l’appelait Vermicelle
Auteur: Fanny Vella
Éditeur: 
Leduc.s Graphic
Nombre de pages: 160
Catégorie: 
roman graphique
Parution: 
26/10/2021

Résumé

De sa naissance à son adolescence, Vermicelle tente d’échapper aux difficultés familiales qui la dépassent : absences, tabous, non-dits, violences et sexisme ordinaires. Forte de sa merveilleuse imagination, elle s’invente un univers coloré et lumineux dans lequel s’évader quand la vie s’emballe. Et nous voilà entraînés dans une fable familiale sensible et profonde : l’amour y est parfois maladroit parfois toxique, mais la résilience et le bonheur de Vermicelle, malgré des moments sombres, sont au bout du chemin.

Avis

Nous suivons Vermicelle, de sa naissance à son adolescence. Des souffrances de l’enfance à celles de l’adolescence nous découvrons une héroïne avec une imagination débordante, une imagination qui lui offre un refuge face à un quotidien difficile. Privée à des moment d’amour, sentiment d’abandon, problèmes familiaux, etc. autant de violences petites ou grandes qui vont la marquer.

J’ai beaucoup aimé ce roman graphique. Fanny Vella dépeint avec sensibilité et réalisme ce qui se passe dans la tête de Vermicelle. Des petites aux grandes souffrances, j’ai été autant fascinée qu’attristée par le quotidien de notre héroïne. On se rend compte que nous passons notre vie à être incompris et cela commence très jeune. Les autres ou les adultes ne se rendent pas compte à quel point leurs actions et leurs mots les plus infimes peuvent avoir un impact sur le développement psychique d’un enfin ou d’une personne. On traine avec nous ces petites et grandes contrariétés qui peuvent être la cause d’une immense détresse émotionnelle.

J’ai également été séduite par la qualité graphique de ce titre. L’intérieur est aussi coloré que la couverture et les illustrations sont vraiment très belles. Je salue d’ailleurs l’initiative des éditions Leduc de se lancer dans cette nouvelle aventure graphique, en proposant des BD qui traitent de sujets de développement personnel. Un affaire à suivre de très près.

Une très bonne découverte qui m’a beaucoup émue. Je me suis très vite attachée à Vermicelle et je me suis parfois reconnue en elle. Jeune fille débordante d’imagination on suit son parcours qui la mènera ou non vers la résilience.

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s