New Love, New Life !, tomes 1 et 2

Je remercie les éditions Kana pour l’envoi du tome 2.

Titre: New Love, New Life !, tomes, 1 et 2
Auteure: Yoko Nemu
Traductrice: Misato Raillard
Éditeur: Kana
Nombre de pages: 168
Catégorie: 
Josei
Parution : 07/01/2022

Pour son premier job, Momoko est embauchée comme graphiste dans une agence de design spécialisée dans le pachinko. Le travail et les heures supplémentaires ne lui font pas peur jusqu’au jour où sa relation avec son petit ami se termine sans même une dispute. Momoko va devoir trouver la volonté de continuer bien qu’il soit difficile d’accorder vie professionnelle et vie personnelle…

Avis

First job new life: Avis tomes 1 et 2 – Tome 3Tome 4 (série terminée)

J’avais beaucoup aimé la précédente série de Yoko Nemu: First job, new life, j’étais donc curieuse de lire sa nouvelle histoire dont la première est un spin-off. Nous sommes toujours dans le dur monde du travail des salariés Japonais et nous rencontrons Momoko qui vient d’être embauchée comme graphiste dans une agence spécialisée dans le pachinko. Au début, enthousiaste, elle va vite se rendre compte que son job grignote petit à petit sa vie privée.

J’ai bien aimé ce nouveau titre. Même si j’ai eu un peu de mal à m’immerger dans les premiers chapitres du tome 1. Heureusement que certains événements vont venir casser la monotonie du récit. Yoko Nemu nous propose, encore une fois, un manga tranche de vie où l’on va suivre une héroïne qui tient tellement à son travail qu’elle ne comptera plus ses heures au point de négliger sa propre vie en général et sa vie amoureuse, plus particulièrement. Nous retrouvons ainsi la critique du monde du travail au Japon qui nous parait extrême quand on est extérieur à certaines pratiques. Néanmoins, je pense que cela reste universel quand il s’agit de la pression que l’on se met pour répondre aux critères du culte de la performance de nos société.

Il s’agit aussi de poser la question de la nécessite de prendre aussi du temps pour soi et savoir s’arrêter quand il le faut. Notre héroïne, très attachante, est à ses prémices et ne sait pas encore faire la part des choses. Entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle tout va se mélanger et je suis curieuse de lire comment Yoko Nemu clora son histoire. Malgré l’obsession de Momoko pour son travail, une romance se faufile au milieu du chaos qu’est devenu sa vie.

J’ai donc bien aimé les deux premiers tomes de cette trilogie avec des des sujets adultes et des personnages qui ne le sont pas toujours et je trouve que c’est ce qui fait le charme de ce titre. Le monde du travail à la japonaise peut s’avérer très particulier avec ses points forts comme ses points faibles, surtout quand il broie la personne au profit de la productivité. Yoko Nemu nous présente, avec certes quelques maladresses, des personnages humains auxquels on s’attache vite. Ajoutons à cela, une jolie pointe d’humour.

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s