Les messagers des vents (Avis Fabien)

les messagers des ventsJe tiens à remercier les Editions MSK (JC Lattès) pour cette excellente lecture.

Titre: Les messagers des vents
Auteure: Clélie Avit
Éditeur: MSK
Catégorie: Fantasy
Nombre de pages: 472
Parution : 04/11/2015

Résumé de l’éditeur

Ses cheveux bleus, son pendentif, il faut les cacher, Eriana le sait. Fuir, rester sur le qui-vive, l’arc à la main, c’est son quotidien. Le jour où elle croise la route de Setrian, jeune messager de la cité d’Ivoire, tout bascule. Eriana a été désignée par une prophétie, avec neuf autres jeunes filles. Les pouvoirs de l’une d’entre elles permettront de sauver Myria. Le problème : Eriana n’a pas conscience de l’existence de ses pouvoirs. Elle ne connaît pas leur étendue, ignore comment les utiliser. Pourtant, il lui faudra apprendre les codes de Myria, déjouer les pièges, deviner le jeu de ses ennemis.

Avis

Plus un livre me plait et plus j’ai du mal à en parler. C’est d’autant plus dur pour les messagers des vents parce que c’est un coup de cœur. J’ai découvert Clélie Avit avec le premier tome de cette saga de fantasy et je peux vous dire qu’elle est très douée. Rares sont les auteurs à pouvoir créer un monde de fantasy aussi riche, crédible et enivrant. Sans parler de l’équilibre parfait entre les dialogues et la description. Jamais on ne s’ennuie pendant la lecture, jamais on ne ressent une lassitude. Tout est parfait, il n’y à rien a redire.

Pour vous situer un peu le contexte, Eriana, l’héroïne, est constamment en fuite sans réellement savoir pourquoi, si ce n’est à cause de la couleur de ses cheveux. Sa vie bascule quand elle découvre qu’elle n’est pas une humaine normale mais qu’elle fait partie du peuple Friyen. Peuple se cachant de tous et pouvant manipuler une énergie qui s’appelle Inha. Là où Clélie Avit est maligne, c’est que nous, lecteurs, découvrons ce monde extraordinaire à travers les yeux d’Eriana, en même temps qu’elle. C’est un procédé qui est souvent utilisé mais rarement bien exploité.

Ici, c’est le parfait exemple d’une utilisation réussie, un peu comme quand Harry Potter découvre le monde magique. De manière progressive, on est d’abord émerveillé de découvertes en découvertes, puis on arrive à Myria, la ville des vents et pour Eriana c’est un tout nouveau monde qui s’offre à elle. Sans oublier qu’elle fait partie d’une prophétie très importante qui la fera voyager et qui lui fera découvrir qui elle est réellement.

Les messagers des vents est vraiment une lecture passionnante. On est plongé dans ce monde magique qui nous entraîne à chaque nouvelle page un peu plus aux côtés de nombreux personnages charismatiques. Dans ce monde créé par Clélie Avit, il existe 12 types d’Inha, comme par exemple les messagers, les alchimistes, les guérisseurs etc. Chaque personnage est lié à une de ces énergies, ce qui fait que chaque personnage a son utilité dans la saga. Un protagoniste introduit au tout début peu avoir une importance 200 pages plus loin.

C’est pour moi le gage d’une construction de roman maîtrisée de a à z. Avec cette méthode, on est surpris tout le long, il est difficile de deviner qu’un personnage va faire une action parce qu’il y en a beaucoup. C’est comme si l’auteure possédait une banque de personnages et pouvait les utiliser quand c’est utile. J’ai compté 41 personnages possédant un nom dans ce premier tome. La multiplication des protagonistes est quelque chose que j’aime particulièrement et qui donne de la crédibilité à un univers.

Les messagers des vents est une saga incroyable qui mérite d’être beaucoup plus connue. C’est une saga de fantasy française comme on en fait rarement. Pendant ma lecture je n’ai pas pu m’empêcher de me dire que ça serait parfait en film. J’ai très hâte de lire Sanctuaire, le tome 2.

Les messagers des vents est un excellent premier tome d’une saga exceptionnelle. 

Fabien S.

Publicités

4 réflexions sur “Les messagers des vents (Avis Fabien)

  1. Pingback: Boîte aux lettres #74 | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Les messagers des vents, tome 3 : Gardiens des feux | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s