Codex Aléra tome 1: Les furies de Calderon

Je tiens à remercier les éditions Bragelonne.

Titre: Codex Aléra tome 1: Les furies de Calderon
Auteur: Jim Butcher
Éditeur: Bragelonne (Poche)
Traducteur:
Caroline Nicolas
Parution : 
14/08/2019
Catégorie: 
Fantasy
Nombre de pages:
672

Résumé

Depuis mille ans, les habitants d’Aléra repoussent les peuplades sanguinaires qui rançonnent le monde en usant de leur relation particulière avec les furies – les forces élémentaires de la terre, de l’air, du feu, de l’eau, du bois et du métal. Mais dans la lointaine vallée de Calderon, Tavi ne maîtrise encore aucun élément, à son grand désespoir. À quinze ans, il n’a toujours pas de furie du vent pour l’aider à voler, ou de furie du feu pour allumer ses lampes.
Pourtant, lorsque les féroces Marats font leur retour dans la vallée, le courage et l’ingéniosité de Tavi vont se révéler une force bien plus cruciale que n’importe quelle furie. Une force qui pourrait lui permettre d’altérer le cours de la guerre…

Avis

Je ne connaissais pas Jim Butcher, j’ai découvert sa plume avec Codex Aléra. J’ai apprécié son style, il se prête bien au genre de la fantasy. Le rythme est fluide, les chapitres ni trop courts ni trop longs. Ils alternent entre plusieurs points de vue qui font avancer une seule et même histoire. Il y a plusieurs personnages principaux, on les découvre petit à petit en même temps que l’univers créé par l’auteur.

On fait d’abord la connaissance d’Amara une curseur, un agent du Premier Duc. Grâce à elle et à sa mission, on apprend que le cœur du récit ce sont les Furies. Une sorte de magie des éléments invoquée par chaque personne pour les aider dans leurs tâches de tout les jours.

Chaque éléments a différentes utilisations: Le feu pour amplifier les sentiments, l’eau pour soigner, la terre pour chasser, l’air pour voler, le métal pour l’escrime et le bois pour manipuler la végétation. Il ont bien d’autres utilités qui sont détaillées dans le livre. De plus, chaque élément a des points forts et des points faibles, des catalyseurs et des inhibiteurs, je trouve ce système très bien pensé, logique.

Tout ça est très bien expliqué au fil des pages, on n’est pas submergé d’informations. Nous apprenons aussi la situation géopolitique d’Aléra qui est sur le point de se faire attaquer.

On fait également la rencontre de Tavi, un jeune berger qui ne maîtrise aucune furie. Fait quasi inexistant pour un Aléréen. Il a beau être le personnage principal, j’ai trouvé ça audacieux et ingénieux de nous le faire découvrir au chapitre 3. On prend la pleine mesure des forces du livre avec les furies, puis on apprend que le héros n’en a pas, on comprend alors vraiment ce que ça implique. Avec Tavi, on découvre la Valée de Calderon, une contré isolée de la capitale avec ses propres règles. Loin de toute intrigue politique mais aussi proche du territoire des Marats, les ennemis d’Alera.

C’est la rencontre entre Amara et Tavi qui va déclencher une suite d’événements palpitants. Dans un univers de fantasy à la fois moyenâgeux mais aussi avec un brin d’Empire Romain. Avec les Légion, centurions, la grande bataille finale, c’est un beau mixte de deux genres.

J’ai trouvé ma lecture un petit peu longue parfois. L’auteur aurait gagné à aller plus vite. Dans l’ensemble j’ai bien aimé ma lecture. Surtout les passages avec Tavi aux prises avec les terrible Marats.

Une fantasy sympathique et originale qui se lit facilement. 

Fabien S.

 

6 réflexions sur “Codex Aléra tome 1: Les furies de Calderon

  1. Pingback: Boite aux lettres #211 | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Codex Aléra tome 2: La furie de l’Academ | Les instants volés à la vie

  3. Pingback: Book Haul Hebdo – 2019 #45 – Les Blablas de Tachan

  4. Pingback: Codex Aléra tome 3: La furie du curseur | Les instants volés à la vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s