Les puissants tome 1: Esclaves

Je tiens à remercier les Editions Nathan pour cette lecture.

Titre: Les puissants tome 1: Esclaves
Auteure: 
Vic James
Traductrice: Julie Lopez
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 440
Catégorie: 
Fantastique
Parution: 04/05/2017

Résumé

Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage.

Seuls quelques privilégiés, les Égaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent libres et gouvernent le pays.

Abi, 18 ans, et son frère Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de partir tous ensemble accomplir leurs jours d’esclavage. Abi devient domestique au service de la puissante famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité de terribles dangers, car chez les Égaux, les luttes de pouvoir sont sans pitié. Et lorsqu’elle tombe amoureuse d’un de ses maîtres, c’est sa vie même qui est en péril…Luke, quant à lui, a été exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Dans un environnement brutal et pollué, il s’épuise à la tâche. Cependant, d’autres, comme lui, partagent ses idéaux de liberté. Il découvre alors qu’il existe un pouvoir bien plus grand que la magie : la rébellion.

Avis

Ce n’est même pas le synopsis qui m’a plu, c’est l’idée de donner 10 ans de sa vie en esclavage, simplement ça. La première chose qui m’a frappé, c’est la similitude avec la nouvelle trilogie de Veronica Roth: Marquer les ombres. Il y a des « élus » qui possèdent des pouvoirs, appelés Dons ici. Il y a d’autres détails qui les rapprochent mais je préfère ne rien spoiler. Malgré une ressemblance avec l’oeuvre de l’auteure de Divergente, Les puissants possède son identité propre. Au bout d’un moment on est forcé d’admettre que l’univers créée par Vic James est unique. Elle a imaginé une Grande Bretagne alternative avec son propre passé: des personnages qui ont marqué l’Histoire, des événements célèbres qu’on apprend à l’école ou encore la généalogie de certaines familles d’Égaux, le nom que les élus se donnent.

L’histoire, en elle-même, débute tambour battant. Il n’y a aucune difficulté à comprendre l’univers créé par Vic James. On est intrigué par la moindre chose vue par les narrateurs. Nous suivons d’abord Luke et Aby Hadley, des frères et sœurs qui voient leurs vies changer du tout au tout quand leurs parents décident, pour toute la famille, qu’il est temps d’accomplir leurs années d’esclavage. Nous suivons aussi Silyen et Gavar, deux des trois héritiers de la plus célèbre famille d’Egaux. Nous découvrons l’histoire à travers plusieurs narrateurs successifs, ce qui permet d’avoir plusieurs points de vues d’un même événement.

Le seul point négatif que j’ai trouvé n’est qu’un détail, mais assez perturbant au début. Certains personnages possèdent des diminutifs, mais ce n’est pas dans les dialogues qu’on les croisent pour la première fois. Le narrateur va parler avec Simon mais une fois il parlera de lui en tant que « Sim », une autre fois en tant que « Si ». Ce dernier diminutif m’a bloqué pendant pas mal de temps parce que je le confondais avec l’adverbe. Et il y a d’autres personnages qui ont le même problème, Jackson devient Jack, Osvald devient Oz, au début on se demande forcément s’il n’y a pas de nouveaux personnages introduits.

Je dois avouer avoir deviné les révélations finales mais c’est sans doute parce que je suis observateur et méfiant. Si on ne devine pas, je pense que le lecteur saute au plafond devant de telles révélations. L’auteure a finement bien joué son coup. Sans compter les événements du bouquet final qui laissent présager un tome 2 tout aussi génial. J’ai absolument envie de lire la suite de ce coup de cœur.

Vic James entame sa trilogie de la meilleur des façons. Ce premier tome était excellent,  un coup de cœur.

Fabien S.

11 réflexions sur “Les puissants tome 1: Esclaves

  1. Pingback: Les puissants tome 1: Esclaves — Les instants volés à la vie – musnadjia423wordpress

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s