L’ange de Marchmont hall

Je tiens à remercier les Editions Charleston pour cette magnifique lecture.

Titre: L’ange de Marchmont hall
Auteure: 
Lucinda Riley
Éditeur: 
Editions Charleston
Traductrice: 
Marie-Axelle de La Rochefoucauld 
Parution : 
17/11/2017
Catégorie: 
roman
Nombre de pages: 
544

Résumé 

Trente ans ont passé depuis que Greta a quitté Marchmont Hall, une magnifique demeure nichée dans les collines du Monmouthshire. Lorsqu’elle y retourne pour Noël, sur l’invitation de son vieil ami David Marchmont, elle n’a aucun souvenir de la maison – le résultat de l’accident tragique qui a effacé de sa mémoire plus de vingt ans de sa vie. Mais durant une promenade dans le parc enneigé, elle trébuche sur une tombe. L’inscription érodée lui indique qu’un petit garçon est enterré là. Cette découverte bouleversante allume une lumière dans les souvenirs de Greta, et va entraîner des réminiscences. Avec l’aide de David, elle commence à reconstruire non seulement sa propre histoire, mais aussi celle de sa fille, Cheska…

Avis

Découvrir un nouveau roman de Lucinda Riley, c’est comme manger sa pâtisserie préférée mais à laquelle on n’a droit qu’une ou deux fois par an. Un plaisir certain, instantané et qui se savoure jusqu’à la dernière bouchée.

Greta revient, après 30 ans, dans la magnifique demeure Marchmont Hall. C’est son vieil ami David qui l’a convaincue d’y retourner. Il espère que ces lieux chargés d’histoire lui permettront d’enfin retrouver la mémoire. Lucinda Riley nous embarque dans le tumultueux passé de Greta qui lui revient sous forme de bribes. Il sera déclenché par une découverte bouleversante dans le parc enneigé de Marchmont Hall.

Dès les premières lignes, j’ai su que Greta allait me plaire. Son histoire m’a émue aux larmes. La voir évoluer et encaisser les coups durs de la vie était une expérience de lecture émotionnellement riche. J’ai dévoré ce roman dont l’histoire se déroule entre 1945 et 1985 et c’est Greta qui ouvre le bal du passé. Le passé d’une saga familiale qui nous permettra de faire la connaissance de trois générations de femmes.

J’ai eu un véritable coup de cœur pour Greta. Elle était humaine et a fait bon nombre d’erreurs dans sa vie. Elle était très naïve au début du roman et pensait que son bonheur dépendait des hommes. La société a bien ancré dans son inconscient l’idée qu’une femme avait besoin d’être protégée par un homme et par le mariage, sinon elle était perdue. J’ai adoré la voir évoluer et prendre conscience de l’absurdité de cette idée. J’ai été très attristée par sa solitude et encore plus par la relation qu’elle avait avec sa fille Cheska quand elle était adolescente.

Parlons de Cheska, je l’adorais enfant car elle était mignonne mais une fois adolescente, je l’ai profondément détestée. Je sais qu’à cet âge on peut se montrer stupide et ingrat mais elle, elle a atteint le summum de la bêtise. Oh que j’avais envie de la secouer un bon coup pour lui faire comprendre que le monde n’est pas un conte de fées. Elle était actrice et je pense qu’elle prenait trop la fiction pour la réalité.

Un autre personnage pour lequel j’ai eu un beau coup de cœur, c’est David. Son dévouement pour Greta était à la fois très attendrissant et profondément triste. L’amour qu’il lui portait était d’une telle intensité que je le ressentais dans chaque recoin de mon cœur. Il était pour elle un véritable ange gardien. Je l’ai trouvé courageux et humble. David est le genre de personnage qui vous touche en plein cœur. Ses forces et ses faiblesses le rendent profondément humain.

La déesse de la littérature féminine nous offre une magnifique galerie de personnages. J’ai adoré le travail minutieux de Lucinda Riley sur la psychologie de ses personnages, elle les rend si réalistes, si réels et si vivants. Ils évoluent au sein d’une intrigue familiale très complexe qui s’étend sur plusieurs générations. Les secrets se multiplient, le suspense est insoutenable et les mésaventures de nos personnages nous touchent, nous frustrent et nous lisons ce magnifique récit la boule au ventre.

L’ange de Marchmont hall est un récit vivant qui nous fait passer par un arc-en-ciel d’émotions. Le tout est porté par la magnifique plume de Lucinda Riley qui donne à voir les circonvolutions de l’âme humaine, à travers des personnages plus vrais que nature. A travers une intrigue complexe qui mêle histoire familiale, drame et suspense… Un gros coup de cœur.

Djihane S.

Rendez-vous demain 8h sur le blog pour une surprise autour de ce roman 😉

Découvrez mes autres avis sur les romans de Lucinda Riley:

Les sept soeur, tome 1
Les sept sœurs, tome 2
Les sept sœurs, tome 3

La jeune fille sur la falaise

La belle italienne

12 réflexions sur “L’ange de Marchmont hall

  1. Pingback: CONCOURS: L’ange de Marchmont hall de Lucinda Riley | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Boîte aux lettres #119 (+cadeaux d’anniversaire) | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s