King of Scars, tome 1

Je tiens à remercier les Editions Milan pour cette cette lecture.

Titre: King of scars, tome 1
Auteure: 
Leigh Bardugo
Traducteur: Anath Riveline
Éditeur: Milan/ Page turners
Nombre de pages: 517
Catégorie: 
Jeunesse – Fantasy
Parution : 18/09/2019

Résumé

Aux yeux de tous, Nikolai Lantsov, roi de Ravka, a tout pour plaire : jeune, charismatique, il est le héros de la guerre civile qui a déchiré le royaume.
Installé depuis peu sur le trône, Nikolai doit pourtant faire face à une nouvelle menace : des forces ennemies semblent bien décidées à envahir le pays, dont les frontières sont affaiblies, et les coffres vides. Nikolai doit donc trouver un moyen de rétablir les finances, forger de nouvelles alliances et renforcer son armée de Grishas, cette élite magique qui a tant souffert de la guerre civile. Or, la plus grande menace pour le royaume n’est autre que le roi en personne ! Victime, pendant la guerre civile, d’une terrible malédiction, Nikolai se transforme presque chaque nuit en une monstrueuse créature que seuls quelques Grishas semblent pouvoir contenir. Hélas, les ténèbres qui habitent le jeune monarque sont de plus en plus fortes, et Nikolai craint de devenir un monstre pour toujours. Résolu à combattre le mal qui le ronge, il décide de partir en quête de réponses dans un lieu où règne la plus sombre des magies..

Avis

Chroniques: Grisha: 1. Les orphelins du royaume – 2. Le dragon de glace – 3. L’oiseau de feu / Six of Crows: 1. Siw of Crows 2. La cité corrompue / Le chant des ronces : Contes de minuit et autres magies sanglantes 

Leigh Bardugo a su créer un univers dans lequel tous ses romans évoluent: le Grishaverse. Je recommande sa découverte dans l’ordre suivant: La trilogie Grisha, la duologie Six of crows, Le chant des ronces et King of scars.

Nikolai Lantsov est désormais sur le trône de Ravka. Il devra faire face à une situation politique instable et à la menace d’une guerre qui peut survenir à cause de ses frontières fragilisées. Le plus grand ennemi de Nikolai est lui-même. La guerre civile initiée par le Darkling a laissé des séquelles irréversibles: presque toutes les nuits, le roi se transforme en montre assoiffée de sang.

J’ai assurément apprécié retourner au cœur du Grishaverse, malgré un début à tatôns. Je me suis habituée au rythme lent de la plume de Leigh Bardugo, même si j’aurais voulu avoir plus d’action dans ce premier tome. D’un côté, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de longueurs tout au long du roman. Cela ne me dérange pas de suivre plusieurs personnages, j’étais même ravie de retrouver ceux de Six of crows mêlés à ceux de Grisha. Toutefois, j’avoue ne pas avoir été séduite par les chapitres sur Nina car je n’ai pas réussi à comprendre l’utilité de son parcours dans ce tome. En quoi, l’histoire que l’on suit était-elle nécessaire à l’univers créé par l’auteure? Je me suis donc un poil ennuyée avec elle, pourtant c’est un protagoniste que j’apprécie. En somme, ce qui m’a déconcertée ce sont les quelques chapitres sur des personnages que je n’avais pas particulièrement envie de suivre.

D’un autre côté, j’avoue que le duo Nikolai et Zoya a su susciter mon intérêt. C’est l’intrigue à laquelle ils étaient liés qui m’a donné envie de continuer ma lecture. Celle qui avait le plus de rebondissements intéressants. Elle m’a tenue en haleine jusqu’à la fin et quelle fin! Une conclusion qui promet un tome 2 explosif? J’ai ainsi retrouvé dans la dernière partie du roman ce qui me plaisait dans le Grishaverse. Nikolai est un personnage que j’appréciais énormément dans la saga Grisha: charismatique, versatile et avec une pointe d’humour qui nous offre une jolie répartie, surtout quand il s’agit d’embêter Zoya. Cette dernière est la révélation de King of scars, elle a évolué et je la trouve badass: aussi forte qu’intelligente.

Un premier tome introductif mais plein de promesses pour la suite. Le Grishaverse s’étoffe et le lecteur redécouvre certains personnages de Six of crows et de Grisha dans une nouvelle aventure pleine de légendes et de magie. Malgré les longueurs de ce premier tome, j’ai beaucoup aimé ma lecture surtout grâce aux rebondissements de la dernière partie du roman.

Djihane S.

4 réflexions sur “King of Scars, tome 1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s