Phoenix Ashes, tome 4 : Irish

Je tiens à remercier Fleur Hana pour cette lecture.

Titre: Phoenix Ashes, tome 4: Irish
Auteure: Fleur Hana
Éditeur: Autoédition 
Parution :
 /2020
Catégorie: 
romance
Nombre de pages: 
(ebook)

Résumé

Se protéger la met en danger… Demander de l’aide aux Phoenix Ashes était ma dernière carte, et je viens de la jouer. En échange de leur soutien, je travaille pour eux. Plus précisément, pour Irish, un patron tyrannique qui
n’a aucune envie de bosser avec moi. Ça tombe bien, je déteste être sa secrétaire. Mais je n’ai pas le choix, deux autres vies dépendent de moi. Le piège ? En débarquant à Roseville, j’ai attiré l’attention de ceux que je fuis depuis plus de deux ans. Et ils arrivent… Dans cette suite des Phoenix Ashes, Satine entre dans un club en guerre où elle pourrait trouver et déclencher plus de problèmes que de solutions…

Avis

Tome 1: Blade – Tome 2: Ghost – Nath (préquel) –ElenaTome 3: SniperMia

J’étais contente de retrouver l’univers des Phoenix Ashes pour lire, cette fois-ci, l’histoire d’Irish et de Satine. Cette dernière semble fuir son passé quand elle demande au vp du club de la protéger. Elle invoque une dette que celui-ci devait à son défunt père. En travaillant dans le garage d’Irish, elle était loin de s’imaginer que cet homme abîmé allait devenir si important dans sa vie. Les débuts sont houleux car ces deux-là ne s’entendent pas du tout.

J’ai beaucoup aimé cette suite qui nous replonge dans l’atmosphère post-attaque du club. Tout le monde est à cran et meurtri des pertes autant physiques que psychologiques subies. Un climat qui n’est pas particulièrement propice à la confiance. J’ai apprécié de voir nos deux héros se crêper le chignon: chacun traine derrière lui une douleur qui semble impossible à guérir. Leur relation conflictuelle est drôle et intense car, même s’ils ne le voient pas, ils peuvent être le remède de l’autre. Cette fois-ci nous avons également droit à des chapitres avec des anciens protagonistes de la saga. J’ai donc aimé avoir de leurs nouvelles. D’autant plus que l’intrigue générale autour des ennemis du club avance bien. J’ai vraiment hâte de connaitre le fin mot de l’histoire. La plume de Fleur Hana est toujours aussi belle et agréable à lire. J’ai surligné plein de citations qui m’ont particulièrement touchée et qui ont surtout trouvé écho en moi. Des mots qui s’accordaient parfaitement avec ce que je ressens en ce moment.

On ne peut pas non plus ne pas parler des personnages des Phoenix Ashes dont on découvre plus en profondeur à chaque tome. Irish, encore un biker à rajouter à vos crushs. J’aime le fait que son image sombre et bourrue contraste avec sa vraie personnalité et la douceur qu’il en émane, dès qu’il décide de lâcher prise et de reconnaitre ses sentiments. Le monde serait plus agréable si de tels hommes existaient. Ceux qui sont prêts à tout par amour… mais là, je m’égare! Revenons à Satine: une femme forte comme je les aime. Elle forme un duo sexy et attendrissant avec Irish. Sa personnalité est haute en couleur. Son côté Wikipédia m’a fait sourire.

Une très bonne suite qui nous permet de replonger dans une belle saga où amour et bikers y font bon ménage. Irish et Satine sont sexy ensemble. J’ai beaucoup aimé leur échanges/joutes verbales, leur alchimie et tous les rebondissements sur l’intrigue que l’on suit depuis le premier tome. Le ton est sombre et la plume de Fleur Hana est toujours aussi belle et inspirante.

« J’arrive pas tout à fait à y croire, pas encore, mais on avance. Car quoi qu’il se passe, on ressortira de cette épreuve soudés encore. Meurtris, incomplets et écorchés, mais ensemble. »

« C’est dangereux l’espoir. C’est plus douloureux que ne rien attendre. Pas de déception, pas de souffrance. Je préfère la simplicité de ce raisonnement à tout ce que l’espérance d’un mieux peux engendrer. »

« Ma véritable inquiétude est de goûter à une vie dont je ne suis pas certaine qu’elle ait un avenir. Parce qu’ici et maintenant, c’est bien beau, mais j’ai pas le luxe d’ignorer demain. Et demain, je sais pas où on sera. Alors à quoi ça sert de construire des châteaux de sable au bord de l’eau. Sûrement à rien, mais je le fais malgré tout. Et je croise les doigts pour que la marée reste basse. »

« On panse les plaies de l’autre, mais ça ne soigne pas la cause. Un bandage n’a aucun intérêt si on n’éradique pas l’origine de la blessure… certains maux sont ancrés plus profond dans la chair, et pour les atteindre, il faudra creuser. »

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s