Le sorceleur tome 2: L’épée de la providence

Je tiens à remercier les éditions Bragelonne pour cette lecture.

Titre: Le sorceleur tome 2: L’épée de la providence
Auteur: Andrzej Sapkowski
Éditeur: 
Bragelonne 
Traducteur: 
Alexandre Dayet
Parution : 
16 janvier 2019
Catégorie: 
Fantasy
Nombre de pages: 
320

Résumé de l’éditeur

Geralt de Riv, le sorceleur, mène sa mission sans faillir dans un monde hostile et corrompu, dépourvu d’espoir. Sa renommé légendaire n’a d’égales que la peur et la haine qu’il inspire chez ceux qu’il traque sans pitié. Mais sa rencontre avec la petite Ciri, l’Enfant élue, va donner un sens nouveau à l’existence de ce héros solitaire. Geralt cessera-t-il enfin de fuir pour affronter la providence et découvrir son véritable destin ?

Avis

Il est rare que j’enchaîne deux tomes d’une même saga, j’aime varier les plaisirs. Mais j’ai tellement aimé le premier tome du Sorceleur que je me suis plongé dans le second immédiatement.

Nous avons encore droit à un recueil de nouvelles, mais d’une manière différente. Cette fois les nouvelles s’enchaînent dans un ordre chronologique. Le procédé non linéaire du tome 1 était intéressant mais cela ajoutait une difficulté à la compréhension qui peut en rebuter plus d’un. Cette fois-ci, c’est simple et efficace.

J’ai préféré ce deuxième tome au premier. Cela peut aussi s’expliquer par le changement de traducteur. La traduction de l’épée de la providence était plus abordable et plus facilement compréhensible. Exit les mots compliqués d’anciens français ou du polonais non traduits.

J’ai aimé chacune des nouvelles qui forment pratiquement un récit complet. On a une présentations des protagonistes à chaque début de nouvelle mais on rencontre de plus en plus de personnages ayant déjà été introduits précédemment.

On suit moult aventures entre Geralt et Jaskier le barde, on en apprend beaucoup sur la relation entre Geralt et Yennefer la magicienne. Deux personnages affiliés à Geralt qu’on avait à peine effleurés dans le tome 1. Chacune de ces histoires m’a passionné. À chaque fois il y a un monstre mais ce n’est plus le sujet principal. L’intrigue tourne désormais autour de Geralt, de sa place dans ce monde. Ni humain, ni monstre, il se pose des tas de questions et nous tentons de le comprendre tout au long de ses périples.

Plus les nouvelles s’enchaînent et plus elles s’imbriquent les unes dans les autres. Plus on s’aperçoit de l’importance de La Providence, plus on comprend pourquoi ce tome porte ce titre. La fin du roman est le point d’orgue de l’Épée de la providence et promet de prochains tomes passionnants. Cette fin me pousse à qualifié le livre de coup de cœur!

Un second tome encore meilleur que le premier. La fin des deux recueils de nouvelles n’est que le début de formidables aventures à venir!

Fabien S.

Publicités

5 réflexions sur “Le sorceleur tome 2: L’épée de la providence

  1. Pingback: Boite aux lettres #185 | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Le sorceleur tome 3: La saison des orages | Les instants volés à la vie

  3. Pingback: Boite aux lettres #194 | Les instants volés à la vie

  4. Pingback: Le sorceleur tome 3: Le sang des elfes | Les instants volés à la vie

  5. Pingback: Boite aux lettres #206 | Les instants volés à la vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s