Le sorceleur tome 5: Le baptême du feu

Je tiens à remercier les éditions Bragelonne pour cette lecture.

Titre: Le sorceleur tome 5: Le baptême du feu
Auteur: Andrzej Sapkowski
Éditeur: 
Bragelonne 
Traducteur:
Caroline Raszka-Dewez
Parution :
14 août 2019
Catégorie: 
Fantasy
Nombre de pages:
384

Résumé de l’éditeur

La jeune Ciri a été enlevée et est contrainte d’épouser l’empereur de Nilfgaard. Geralt de Riv se rue à son secours sans une seconde d’hésitation, malgré ses blessures.
Dans son dangereux périple, il sera accompagné par Jaskier, son fidèle ami barde, et d’autres compagnons de fortune.
Ils ne seront pas de trop, car la guerre sévit de tous côtés, et les magiciennes rescapées tentent de sauvegarder l’avenir de la magie…

Avis

Le sorceleur: 1. Le dernier vœu – 2. L’épée de la providence – 3. Le sang des elfes – 4. Le temps du mépris –  La saison des orages

Après les événements de Thanedd ô combien importants dans le tome précédent, j’espérais continuer à voir l’évolution de Ciri livrée à elle-même, j’ai vite déchanté quand j’ai constaté que ça n’allait pas être le cas. Finalement j’ai repris confiance en lisant ce qui était arrivé à Geralt à la suite de cet événement charnière de la saga. Après les conséquences sur Ciri, il était en fait logique de voir celles subies par Geralt.

J’ai beaucoup plus aimé ce tome que les précédents parce qu’il ressemble plus à une narration classique de fantasy. Le but de Geralt est exposé des les premières pages, il va suivre sa quête tout en vivant quelques aventures annexes avec les compagnons qu’il aura trouvés en chemin. Bien plus classique certes, mais aussi bien plus efficace. C’est le premier tome de la saga qui me plait de bout en bout. Je n’ai rien de négatif à dire.

Dans les tomes précédents je trouvais qu’on oubliait l’essence même de la saga parce qu’on ne voyait aucun monstre. Il y avait uniquement des intrigues politiques sur fond de guerre. Intrigues peu interessantes (Jusqu’au soulèvement de Thanedd) puisque Geralt prônait sa neutralité à qui veut l’entendre.

Paradoxalement, c’est quand il rejette ses principes de neutralité et qu’il s’évertue à retrouver Ciri coûte que coûte, que Geralt va recroiser le chemin de monstres. D’un en particulier, qui est introduit habillement. On ne verra pas cette bête de la même manière que les précédentes. Sapkowski s’est renouvelé pour le coup.

Nous avons aussi droit au point de vue de certains personnages loin de l’aventure de Geralt. L’auteur m’a souvent perdu avec l’introduction de multiples protagonistes étrangers à l’intrigue principale mais cette fois-ci, il l’a fait avec parcimonie.

De temps en temps des nouvelles de Ciri, quelques pages. De temps en temps un regard sur les magiciens et leur nouvelles lubies avec Thanedd, plusieurs chapitres mais tous en lien direct avec Geralt et Ciri. De nouveaux personnages aussi, mais qui ne restent pas longtemps: présents quelques pages pour faire avancer l’histoire avec plus de crédibilité.

Ce cinquième tome me conforte dans le choix de ne pas abandonner la saga malgré quelques points négatifs. Une très belle surprise qui augure un final grandiose, je l’espère. 

Fabien S.

Une réflexion sur “Le sorceleur tome 5: Le baptême du feu

  1. Pingback: Le sorceleur tome 6: La tour de l’hirondelle | Les instants volés à la vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s