Platinum end tome 3

platinum-end-tome-3-mangaTitre: Platinum end, tome 3
Dessin: Takeshi Obata
Scenario:
 Tsugumi Ohba
Editeur: Kazé
Catégorie:
Shonen thriller fantastique
Parution :
23 novembre 2016

Synopsis

Après le drame qui s’est déroulé au stade de Jinbô, Mirai et Saki sont approchés par un mystérieux candidat dénommé Nanato Mukaidô. Ce dernier leur propose de s’allier avec eux pour contrer Metropoliman, mais Mirai et Saki hésitent… C’est alors que l’évasion d’une jeune tueuse en série précipite les événements et les entraîne dans une spirale infernale !

Avis

Le tome 2 c’étant terminé sur un beau cliffhanger, comme chaque tome apparemment, on reprend l’histoire là où elle était. C’est vraiment quelque chose que j’aime beaucoup, quand le manga n’a pas d’ellipse. Quand les chapitres se suivent comme un seul et énorme chapitre. Un peu comme les séries télévisées du moment. Une histoire comme Platinum End ne peut pas être coupée en chapitres qui se suffisent à eux même, elle est bien trop complexe.

Sur la couverture, on a droit au grand méchant, Kanade Seiryu, plus connu sous le pseudonyme Metropoliman. A travers son personnage assis sur un trône, dans un cadre qui rappelle celui où Dieu missionne ses Anges, l’auteur nous montre une image de ce que pourrait être l’avenir avec Kanade en tant que Dieu. Ce choix de couverture s’explique sans doute aussi parce que ce personnage est bien plus présent dans ce tome 3. On connait son nom qui a une  réelle signification pour les japonais puisque Seiryu est l’un des plus puissants dragons de son espèce. Il évolue dans le ciel et n’apparaît sur terre que si un empereur juste y règne. On en apprend aussi un peu plus sur sa situation personnelle ainsi que ses motivations à devenir Dieu.

J’ai aimé avoir la vision de ce méchant qui ne l’est pas juste parce qu’il en faut un. Il a ses raisons, ce qui le rend humain, paradoxalement. Ce personnage que je n’aimais pas vraiment au début à cause de son look devient de plus en plus charismatique. Concernant Mirai et Saki, les personnages principaux, ils devront comprendre pourquoi Nanato est venu jusqu’à eux pour ensuite essayer de contrer une tueuse en série qui a bien évidement un lien avec Metropoliman…

L’histoire poursuit sa route un peu plus lentement en comparaison au tome précédent mais je trouve compréhensible que l’on ne puisse pas avoir tout le temps un rythme effréné. On parle de certaines personnes sans les voir, et ça annonce que du bien pour la suite.

Ce tome 3 est un peu plus lent que les précédents mais l’histoire est toujours aussi passionnante.

Fabien S.

2 réflexions sur “Platinum end tome 3

  1. Pingback: Boîte aux lettres #85 | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Boîte aux lettres #105 (+Achats japan expo) | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s