Platinum end tome 10

Titre: Platinum end, tome 10
Dessin: Takeshi Obata
Scenario:
 Tsugumi Ohba
Editeur: Kazé
Catégorie:
Shonen thriller fantastique
Page: 208
Parution :
2 mai 2019

Synopsis

Désormais alliés à un couple de policiers, Mirai et Saki recherchent les candidats encore vivants avant qu’ils ne tombent aux mains du gouvernement et des puissances étrangères. Leur enquête les mène jusqu’au jeune Osamu Nakaumi, un candidat aux pensées aussi sombres que son partenaire, « l’Ange des Ténèbres ». Mirai et Saki parviendront-ils à insuffler l’envie de se battre à ce garçon obsédé par la mort ? L’élection du prochain Dieu en dépend…

Avis

Chronique des Tome 1 – Tome 2 – Tome 3 – Tome 4 – Tome 5 – Tome 6 – Tome 7 – Tome 8Tome 9 

À priori nous entrons dans le dernier arc de la série. Les deux derniers candidats entrent en scènes et sont bien diamétralement différents. Ils apportent chacun à leur façon un nouveau point de vue sur la vie et sur la mort.

Osamu pense qu’il doit utiliser ses flèches pour aider les gens à se suicider tandis que Yoneda semble avoir un objectif encore mystérieux tout en ayant des réponses que les héros n’ont pas sur l’élection du nouveau dieu.

Osamu est jeune et facilement influençable. Il est tellement habitué à la tristesse et à sa vie pessimiste qu’il n’accorde plus d’importance à son existence. Il n’a pas l’habitude qu’on lui donne de l’amour et ses réactions sont assez drôles lorsque cela se produit.

À travers des gestes banals de Yumiki qui représente une figure maternelle ou encore les frottement d’un chat heureux, par exemple. Osamu apporte une touche de naïveté tout en étant complètement détaché de la situation. Il y a aussi le retour du thème du suicide qui a une place importante dans ce tome.

Le dernier candidat, Yoneda, est quant à lui encore trop mystérieux pour être catégorisé précisément mais son âge et son rang social font de lui un personnage à part qui apportera indéniablement quelque chose de nouveau et potentiellement perturbateur.

Les dessins sont toujours aussi magnifiques mais ce qui m’a le plus frappé dans ce tome 10 c’est le découpage des pages. On se rend compte de l’importance du découpage seulement quand on en a un parfait devant les yeux. Takeshi Obata est un mangaka si talentueux  qu’à chaque page je suis ébahi devant sa technique. Il s’améliore sans cesse dans ses techniques. Cette perfection se traduit par le placement de grandes cases, voir de pages d’une seule case, toujours au bon moment, pour marquer un événement important. Par exemple, la scène où un chat se frotte à Osamu n’aurait pas la même signification si la page était découpée autrement. Sans compter que cette scène n’a pas de dialogue, là c’est encore un autre niveau.

Un excellent dixième tome qui fait entrer la série dans son sprint final. J’ai adoré.

Fabien S.

Une réflexion sur “Platinum end tome 10

  1. Pingback: Bilan lectures novembre 2019 | Les instants volés à la vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s