Calendar girl, tome 6 : juin

Je tiens à remercier Hugo & cie pour cette lecture.

Titre: Calendar girl, tome 6: juin
Auteure:
Audrey Carlan
Traductrice: Caroline de Hugo
Éditeur:
Hugo & cie
Collection: Hugo New romance
Nombre de pages: 156
Parution: 01/06/2017

Résumé

Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher.
Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren. Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.
Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s’apercevoir qu’il n’y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée…

Avis

L’aventure Calendar girl se poursuit et chaque nouveau mois est plein de surprises. En juin, Mia se rend à Washington et son client sera Warren Shipley, un riche businessman américain. Sa particularité: c’est un homme âgé. Loin d’être enthousiaste à l’idée de jouer sa compagne, elle découvre très vite la débauche des soirées des hommes puissants du pays.

Dans ce tome, Audrey Carlan évoque un aspect assez dérangeant lié au monde des politiciens qui s’affichent aux bras de jeunes femmes beaucoup trop jeunes pour eux. Une manière comme une autre de démontrer leur pouvoir. Même si l’on n’adhère pas, on se doute que cela ne peut qu’être réaliste, hélas. Heureusement que Warren est différent, on apprendra à l’apprécier, au fil des pages. Il arrivera même à nous attendrir quand on connait son objectif.

Un autre personnage fera parti du tableau, Aaron Shipley me fils de Warren. Un politicien qui va nous réserver bien des surprises dans ce tome. Les derniers chapitres sont excellents car la tension monte d’un cran et on retrouve un joli coktail de ce qui me fait aimer cette saga: les personnages que l’on rencontre chaque mois et bien évidemment, les relations, les amitiés que Mia tisse avec eux.

J’ai beaucoup aimé le Calendar girl de juin qui nous offre une jolie conclusion et pleins de promesses pour la suite. Un mois de scandale et une touche de tendresse.

Djihane S.

12 réflexions sur “Calendar girl, tome 6 : juin

  1. Pingback: Boîte aux lettres #106 (+Nouveautés Nathan août/octobre) | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Calendar girl, tome 7: juillet | Les instants volés à la vie

  3. Pingback: Calendar girl, tome 7: août | Les instants volés à la vie

  4. Pingback: Boîte aux lettres #108 | Les instants volés à la vie

  5. Pingback: Calendar Girl, tome 09 : Septembre | Les instants volés à la vie

  6. Pingback: Boîte aux lettres #111 | Les instants volés à la vie

  7. Pingback: Boîte aux lettres #116 | Les instants volés à la vie

  8. Pingback: Calendar girl, tome 11 : Novembre | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s