Sword Art Online 009 : Alicization lasting

Un énorme merci aux éditions Ofelbe pour cette merveilleuse licence.

Titre: Sword Art Online 009 : Alicization lasting
Auteur:
Reki Kawahara
Illustrateur: Abec
Traducteur: Rémy Buquet
Éditeur:
Ofelbe
Nombre de pages: 510 pages 
Catégorie:
Action, Aventure, fantasy, science-fiction, Action
Parution: 04 juin 2020

Résumé

Déterminé à kidnapper l’intelligence artificielle parfaite Alice, Gabriel Miller, alias Vector le dieu des Ténèbres, fait concevoir un programme lui permettant de rameuter une armée composée de joueurs américains, chinois et coréens.
Asuna, âprement résolue à protéger Kirito, peine à aider l’Armée de Défense du Monde des Hommes à contenir ce déferlement d’ennemis. Cependant, à son grand soulagement, un renfort précieux va bientôt surgir sous les traits des déesses Solus et Terraria : Sinon et Leafa.
De leur côté, dans la réalité, Lisbeth, Klein, Agil et Silica parviennent à convaincre des milliers de joueurs issus de différents MMORPG à venir prêter main-forte aux habitants de l’Underworld.

Avis 

Sword art online: 1. Aincrad – 2. Fairy Dance – 3. Phantom Bullet – 4. Mother’s Rosario – 5. Alicization beginning – 6. Alicization Turning – 7. Alicization Dividing – 8. Alicization Invading

C’est avec ce neuvième tome que le gigantesque arc Alicization se termine. J’ai d’abord poussé un ouf de soulagement parce que j’estime que l’arc a été bien trop long. Mais finalement je suis triste de quitter le monde de l’Underworld. J’ai adoré ce monde, le plus ambitieux jamais créé par l’auteur. Les seules choses qui m’ont poussé à vouloir connaitre la fin au plus vite ont été les points de vue de certains personnages qui se trouvaient en dehors du jeu, ainsi que la multiplication de ces points de vue. Lorsqu’on est centré sur Kirito, le livre devient un coup de cœur, quand on suit d’autres personnes, ça s’en éloigne.

Je suis triste de refermer ce volume parce que l’auteur a su se recentrer sur les choses que j’aime et qui ont fait sa force jusqu’à présent. Le livre m’a fait passer par plusieurs émotions: la colère devant la cruauté de certains personnages ou la joie devant les émotions parfaitement retranscrites des héros. L’auteur aurait pu aller plus vite dans son histoire et aller à l’essentiel, mais au bout du compte je ressors ravi de ma lecture.

L’arc Alicization était long, 5 tomes en tout, soit plus que les 3 premiers arcs réunis. Nous sommes passés par tous les états tout comme les héros. De la découverte de l’Underword jusqu’à son sauvetage. Des premiers tomes immersifs et introducteurs jusqu’au final explosif et intense. L’auteur est allé plus loin qu’à son habitude en intégrant des thèmes plus sérieux comme la conscience des IA, leur capacité à vivre parmi les humains ou leur acceptation. Ce sont des thèmes déjà traités dans d’autres œuvres mais le point de vue de Reki Kawahara apporte sa pierre à l’édifice.

L’arc Alicization se termine comme il a commencé: Passionnant et enivrant. J’ai adoré !

Fabien S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s