Jagaaan tome 1

Titre: Jagaaan tome 1
Dessin: Kensuke Nishida
Scenario:
Muneyuki Kaneshiro
Editeur: Kazé
Catégorie: 
Seinen
Page: 195
Parution :
16 janvier 2019

Synopsis

Shintarô Jagasaki est un jeune flic de quartier qui jour après jour se fait humilier par de jeunes voyous et par ses collègues du commissariat. Son avenir semble tout tracé : fonder une famille avec sa copine et poursuivre sa vie insignifiante… Mais cette perspective lui donne la nausée et derrière son sourire de façade, se cachent de violentes pulsions meurtrières. Un jour, lors d’une mission de routine, il tombe face à face avec un mutant chaotique et ravageur ! C’est alors que la main droite de Shintarô se métamorphose… Face à la destruction et au désespoir, un héros au côté sombre vient de naître !

Avis

L’histoire m’a intrigué mais j’ai longuement hésité avant d’acheter ce tome 1 à cause des dessins. Ma première impression fut donc mauvaise. Les visages des personnages ou leurs postures m’ont d’abord rebuté. Il me semblait que les expressions des personnages étaient démesurées, elles expriment des émotions très fortes, passant de l’horreur à la joie d’une manière exagérée. Au premier regard cela ne semble pas naturel.

Cependant, à force de feuilleter le manga en librairie, je me suis habitué au style graphique de Kensuke Nishida et j’ai franchi le pas.

Je n’ai pas du tout été déçu. Shin, le héros est assez flippant. Il cache ses véritables pensées et sourit sans cesse pour ne pas montrer qu’il déteste sa vie. Nous qui connaissons ses pensées, ça en devient presque malsain. Le personnage m’a attiré dès les premières pages grâce à son comportement et encore plus quand sa main se transforme comme on peut le voir sur la couverture.

Cette transformation va bouleverser sa vie et pourquoi pas lui donner un vrai but. Surtout, ce sont les raisons d’être de son pouvoir qui ont fini par me convaincre. Je n’en dévoilerai pas plus, mais ça peut faire réfléchir le lecteur sur certaines questions éthiques.

Dans le fond, j’ai l’impression que le manga dénonce les dérives d’une société malade. Gangrenée par les faux-semblants et les plans de vie tout tracés. Si on connaissait les pensées de chacun, le monde sombrerait dans le chaos. Jagaaan dépeint ce paysage sombre avec brio. Il y a aussi un brin d’humour qui tranche avec le côté horreur, mais ça reste un seinen. Un très bon seinen. Et que dire de la fin qui promet une suite encore plus interessante ? J’ai vraiment très hâte de lire la suite. Je ne regrette pas une seule seconde cette lecture dépaysante.

Je vous recommande ce manga coup de coeur!

Fabien S.

 

Publicités

4 réflexions sur “Jagaaan tome 1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s