La petite faiseuse de livres, tome 7

Je remercie les éditions Ototo pour cette lecture.

Titre: La petite faiseuse de livres, tome 7
Auteurs: Suzuka et Miya Kazuki
Traducteur: Guillaume Draelants
Éditeur: Ototo
Nombre de pages:
222
Catégorie: 
Shonen
Parution : 19/03/2021

Résumé

Ayant décidé de rester auprès de ses parents au risque de laisser la maladie l’emporter, Maïn continue à vivre sa vie comme elle l’entend, malgré les recommandations de Frida qui a du mal à comprendre la décision de son amie. C’est dans ce contexte que le jour du baptême de Maïn arrive enfin. Une fois à l’intérieur du temple, la jeune fille découvre que celui-ci est pourvu d’une bibliothèque richement fournie, la première qu’elle voie depuis son arrivée dans ce monde. Il ne lui en faut pas plus pour la pousser à prendre une décision…

Avis

Avis tome 1 – Avis tome 2 – Avis tome 3 – Tome 4 – Tome 5Tome 6

Voici la tant attendue conclusion du premier cycle de La petite faiseuse de livres. Une série qui a conquis très rapidement mon cœur. L’amour de Maïn pour les livres, je le comprends tellement. Notre petite héroïne va vivre un grand événement, son baptême qui va lui permettre de découvrir, de plus près, le temple et les religieux qui y siègent. Ce qui aurait pu être un événement sans conséquences va s’avérer être un élément décisif qui va conditionner l’avenir de la jeune fille. Entre décisions inconsidérées et dangers qui menacent l’indépendance de Maïn, le lecteur n’est pas au bout de ses surprises.

J’ai encore une fois adoré ma lecture. Ce que je trouve excellent avec cette série, c’est que l’on ne sait jamais à quoi s’attendre en commençant notre lecture. J’aime le fait que la mangaka arrive, à chaque fois, à nous surprendre, en nous apprenant encore plus sur ce monde dans lequel Maïn s’est réincarnée. J’ai adoré en savoir plus sur les divinités qui sont adulées dans cette société, les origines de la religion et les traditions qui en découlent. Nous voyons ainsi toute la complexité de l’univers créé par Miya Kazuki.

Ce tome termine le premier cycle, nous avons donc droit à pas mal de révélations et j’ai vraiment hâte de voir comment l’histoire va nous embarquer dans une nouvelle aventure. Maïn a énormément évolué depuis le premier tome. Elle a gagné en maturité et elle sait désormais analyser ses priorités pour prendre les décisions les plus altruistes possibles. Elle n’est pas seule, sa famille, ses amis comptent autant que son envie d’avoir des livres. J’ai trouvé touchante sa manière de toujours penser aux autres avant de penser à elle. J’ai trouvé sa réaction tellement mignonne quand elle a vu la bibliothèque du temple. Je pense que j’aurais réagi de la même manière si j’avais été privée de livres pendant une longue période (ah tiens, ça me rappelle le retour en librairie après le premier confinement).

Un excellent tome que j’ai adoré, qui clôt parfaitement le premier cycle de cette série pleine de surprises. 

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s