La roue du temps tome 5: Le dragon réincarné partie 1

Je tiens à remercier les éditions Bragelonne.

Titre: La roue du temps tome 5
Auteur: Robert Jordan
Éditeur: 
Bragelonne (Poche)
Traducteur: 
Jean Claude Mallé
Parution : 
12 juin 2019
Catégorie: 
Fantasy
Nombre de pages:
624

Résumé de l’éditeur

La Roue du Temps tourne et les Âges naissent et meurent, laissant dans leur sillage des souvenirs destinés à devenir des légendes.

Rand al’Thor se résigne peu à peu à son sort : il est le Dragon Réincarné, que ça lui plaise ou non, et il devra honorer son rendez-vous avec le Ténébreux – une sanglante affaire de gloire, d’honneur et de salut du monde.

Totalement dépassé par ses nouveaux pouvoirs, il décide alors de laisser ses amis derrière lui et de partir seul pour Tear, la fabuleuse cité où l’attend Callandor, l’épée légendaire qu’il est censé brandir lors de l’Ultime Bataille. C’est là que les fils du destin se noueront une fois pour toutes…

Avis

C’est un réel plaisir de me replonger dans un nouveau tome de la roue du temps. J’adore tellement cette saga, je me maudis de l’avoir découverte si tardivement. Je vous encourage fortement à vous y plonger avant qu’Amazon ne sorte son adaptation dans quelques années (Ils en sont à la recherche des acteurs).

Avant ma lecture je me posais des questions sur la suite de l’histoire. Les pistes sont tellement nombreuses, les intrigues s’entremêlent qu’il est impossible de se projeter. La fin du tome 4 était tellement grandiose que j’avais un peu peur de la surenchère. Mais pas du tout, ça repart de la meilleure des manières. Aucune crainte à avoir de ce côté là, Robert Jordan est un génie et il nous le démontre encore une fois. Cette suite parait tellement logique et pourtant difficile à deviner. L’auteur est toujours aussi imprévisible. Il y a sans cesse de nouveaux éléments introduits et tout colle toujours parfaitement. Il n’y a pas d’incohérence, c’est comme si on ouvrait les yeux sur la vérité. Une vérité cachée qui se dévoile petit à petit à nous et aux personnages.

Pour un tome nommé Le dragon réincarné, soit Rand le personnage principal jusqu’à présent, il est très peu présent. Je ne m’attendais pas à cela mais c’est ingénieux. Ce sont les autres héros qui sont mis en avant et qui voient Rand évoluer. Nous sommes spectateurs de l’éveil du Dragon réincarné. Ce que j’ai surtout aimé, c’est qu’une grande partie du livre soit consacrée à Perrin, un de mes personnages préférés et malheureusement peu mis en avant en tant que narrateur jusqu’à présent. L’auteur a rectifié cela dans ce cinquième tome pour mon plus grand plaisir.

Tous les personnages sont éparpillés à travers le monde maintenant, mais il n’y a quand même pas énormément d’intrigue. Il y a ce fil rouge qu’on connait depuis le début, mais chaque sous intrigue nouvellement introduite se ficelle magnifiquement bien autour.

La grande force de cette saga est cette habilité qu’a Robert Jordan de séparer ses personnages, de les faire se retrouver, de mettre leurs intrigues en commun avant de les diviser de nouveau. Le tout en introduisant de nouveaux protagonistes et en en ressortant d’anciens peu vus jusqu’à présent. Tout est parfait dans cette saga. Encore un coup de coeur!

Fabien S.

Publicités

Une réflexion sur “La roue du temps tome 5: Le dragon réincarné partie 1

  1. Pingback: La roue du temps tome 6: Le dragon réincarné partie 2 | Les instants volés à la vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s